1 décembre 2017 1 Commentaire

La mort d’un athée

Je dors dans le cimetière

De la félicité déserte

Pour l’éternité les vers de terre

Seront mon berceau céleste

Une réponse à “La mort d’un athée”

  1. 010446g 1 janvier 2018 à 17 h 16 min #

    Non , je n’ai pas l’orgueil
    De penser que demain
    Dans un autre au-delà
    Il y aura accueil.
    J’ai conclu mon destin!
    Ce que vous voyez là
    N’est que le résultat
    Normal et éphémère
    Du retour ordinaire
    Dans le sein de ma mère

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Ecologie du haut écologie du bas


Laisser un commentaire

Alaindubs89 |
Ce que je ne suis pas ! |
Lesannabellades |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | O' Nouvelles de Guy
| Je veux tout lire..Et tout ...
| L'atelier d'écrit...