1 novembre 2017 0 Commentaire

C’était un désir guérisseur

La cendre d’antan colore
Nos chairs sentimentales
Foudre passionée d’or
Tes gestes me sont fatals

L’incandescence de ton regard
Saupoudre ma peau sanguine
Les baisers sont la mémoire
De maux d’amour en ruines

Laisser un commentaire

Alaindubs89 |
Ce que je ne suis pas ! |
Lesannabellades |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | O' Nouvelles de Guy
| Je veux tout lire..Et tout ...
| L'atelier d'écrit...