Sombre rivière

30 septembre 2017

Non classé

Embrasse langoureusement cette rivière
Elle coule comme s’écoule le temps
Et mon coeur, étang encerclé de roselières
Jusqu’à ma bouche, rubis sanglotant

Effleure violemment cette rivière
Elle s’égosille d’un brisement
Et mon âme, esclave d’une prière
Jusqu’à mon corps, incompris, malfaisant

Ecoute avec précaution cette rivière
Elle porte les plus sombres tourments
Et mon souffle, sentinelle des ossuaires
Jusqu’à mes rêves, empreints d’éternels gémissements

Mets feu, s’il te plait, à cette rivière
Elle inonde le firmament
Et mes pleurs, vaste temple mortuaire
Jusqu’à mon passé, fardeau de mon testament

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Alaindubs89 |
Ce que je ne suis pas ! |
Lesannabellades |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | O' Nouvelles de Guy
| Je veux tout lire..Et tout ...
| L'atelier d'écrit...